>

Qui suis-je ?


Un écrivain public pour quoi faire :

Historiquement, l’écriture a été inventée pour la comptabilité, puis pour communiquer, garder une trace, servir le pouvoir. Elle est tellement sacrée que rares sont ceux qui, pendant des siècles, y auront accès. L’ancêtre de l’écrivain public, c’est le scribe. Il a traversé le temps, il a survécu, il est toujours d’actualité.

Encore aujourd’hui, nous vivons dans une société de l’écrit, outil de communication, de pouvoir, à usage personnel ou pour autrui, en plein essor grâce à la nouveauté de ses supports : mails, blogs, sms…

Manque de temps, absence de maîtrise des techniques de l’écrit, peur de la page blanche : bien des facteurs peuvent pousser associations, collectivités, entreprises et particuliers à avoir recours à l’écrivain public.

Après une faculté de droit, j’ai d’abord travaillé dans la publicité, puis dans le contentieux. Durant toutes ces années, une passion demeure : l’indissociable duo lecture-écriture.

Pour exercer un métier qui conjugue ces deux activités, je décide de reprendre des études en licence professionnelle Écrivain public – Conseil en écriture professionnelle et privée, à la Sorbonne Nouvelle Paris III, en 2012. Désormais diplômée d’Etat, je mets à votre service mes connaissances et mon expérience.

Cette page blanche qui vous guette, il nous appartient de la noircir ensemble. Avec vos souvenirs, avec votre mémoire, votre émotion, vos mots et les miens, avec mon savoir-faire, nous pouvons transmettre à ceux qui vous sont chers, une histoire, celle de vos ancêtres, un moment particulier de votre vie.